Un chien propre, çà s’apprend!

stone-dog-194453_640.jpg

Tout comme un enfant en bas âge, le chiot n’arrive pas à se retenir les premiers mois de sa vie. Plus tard, le jeune chien prendra l’habitude de faire ses besoins loin des lieux où il a l’habitude de dormir et de manger. Pour ce qui est du reste, il est du devoir de chaque propriétaire d’apprendre à son chien l’endroit adéquat où il pourra se soulager.

Que votre chien ait 2 mois ou 8 ans, la manière de lui enseigner la propreté reste la même. Lorsque vous ne pouvez pas le surveiller, vous devez restreindre l’espace physique de votre chien, le  sortir le plus souvent possible et nettoyer de façon efficace toutes traces d’odeurs.

La clé du succès réside dans la prévention, c’est-à-dire de faire en sorte que votre chien ne puisse faire ses besoins à un autre endroit que celui convenu.

Quelques conseils :

  1. La cage pour apprendre à son chien la propreté

La cage ou un petit enclos est la façon la plus simple pour gérer la propreté d’un chien, qu’il soit chiot ou adulte. Lorsque vous ne pouvez pas le surveiller, l’idéal est de la mettre en cage, dans un enclos ou dans un endroit où son espace est restreint.

La cage, bien qu’elle ne soit pas obligatoire pour apprendre la propreté, est très utile et aidera au processus d’apprentissage. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cet outil, un enclos sera alors un bon outil de rechange!

La cage ne doit par contre jamais être un lieu de punition mais bien un lieu de repos et d’isolement temporaire. Lorsqu’elle est utilisée de façon adéquate , votre chien aura envie d’aller s’y reposer de lui-même ou s’y retirera pour être tranquille.

2 . Surveiller attentivement votre chiot

Un chiot a envie d’uriner environ toutes les 30 minutes à l’âge de deux mois et toutes les heures à l’âge de 4 mois. Il ne faut JAMAIS punir un chien lorsqu’il urine ou fait caca dans la maison, car cela le rendra anxieux et il pourrait commencer à faire ses besoins à l’abri de votre regard, dans la maison. Aussi, cela pourrait créer un effet pervers ; il pourrait manger ses excréments pour les faire disparaître… Visez la prévention plutôt que la punition!

Lorsque vous le prenez sur le fait, restez calme, amenez le immédiatement dehors et récompensez s’il termine ses besoins à l’extérieur. Le fait de l’amener toujours au même endroit pour se soulager l’aidera à faire l’apprentissage de la propreté, car il y sentira son odeur.

Comment savoir si votre chiot/chien s’apprête à faire pipi?

Avant de faire pipi ou caca, votre chiot émettra sans doute un ou plusieurs comportements. Chaque chien étant différent, ils ne feront pas tous les mêmes! En observant bien votre chiot vous serez capable de déterminer quand il se prépare à faire ses besoins.

Voici quelques signes auxquels porter attention:

  • S’éloigner
  • Sentir au sol
  • Tourner sur lui-même
  • Gémir/pleurer
  • Déambuler dans la maison
  1. Sortir votre animal le plus souvent possible et le récompenser chaque fois qu’il fait ses besoins à l’extérieur

Les chiots de doivent pas faire trop d’exercices afin notamment de préserver leurs articulations. Il est donc judicieux de le sortir très souvent mais des sorties de courtes durées. Dites-vous que même si cela vous demande du temps et de l’énergie, il apprendra plus rapidement ainsi!

Il est donc important de le sortir fréquemment :

  • Après chaque repas
  • Après chaque période de jeux
  • Lorsqu’il vient de se réveiller
  • Lorsque vous sortez votre chien de sa cage

Quoi qu’il en soit :

  • S’il fait ses besoins, récompensez-le
  • S’il ne les fait pas, recommencez l’expérience jusqu’à ce qu’il élimine à l’extérieur

En appliquant ces conseils, votre compagnon devrait rapidement associer l’extérieur au fait de faire ses besoins.

  1. Nettoyer correctement les surfaces souillées

Evitez d’utiliser de l’eau de Javel ou d’autres produits nettoyants. La plupart de ces produits contiennent de l’ammoniac ou ont un pH basique. Ces substances encouragent votre chien à revenir faire ses besoins au même endroit en renforçant l’odeur naturelle de ses déjections!

Il est donc conseillé de tout simplement utiliser de l’eau et du vinaigre pour nettoyer les dégâts.

  1. Vérifier que la malpropreté de votre chien n’est pas d’ordre médical ou comportemental.

Votre chien urine régulièrement dans la maison : des causes comportementales sont à envisager!

Il est possible qu’il soit anxieux : uriner lui permet de faire passer une partie de ce stress. Il est inutile de punir votre chien, sous peine de voir ses problèmes de malpropreté prendre de l’ampleur.

En ce qui concerne les pipis d’émotivité, la meilleure solution est souvent d’ignorer complètement ce comportement. Au besoin, vous pourrez consulter un comportementaliste canin qui saura évaluer précisément vos besoins.

Vérifiez également que votre chien n’a pas un problème de santé? Peut-être que la raison pour laquelle votre animal de compagnie se soulage dans la maison est tout simplement et malheureusement d’ordre médicale.

Voici une courte liste des maux qui pourraient affecter votre chien :

  • Infection urinaire
  • Incontinence reliée au vieillissement
  • Diabète
  • Maladie rénale

Vous croyez que votre compagnon souffre d’une de ces maladies? Contactez votre vétérinaire dès maintenant!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s