C’est décidé, j’adopte un chien!

La décision est prise et tout semble vous animer autour de ce projet d’adopter un nouveau compagnon de vie. Afin que ce projet se concrétise de la meilleure façon, il est important de se poser les bonnes questions… voici quelques conseils :

  1. Vérifiez que vous êtes bien en capacité d‘accueillir un nouvel animal

Les éléments qui peuvent « limiter » votre capacité à « prendre en charge » un nouvel animal sont multiples :

– la présence d’autres animaux dans votre foyer : chat, chien mais aussi volailles, lapins…

– la présence d’enfants en bas âge ou de personnes fortement dépendantes

– avoir un travail très prenant vous amenant à être souvent hors de votre domicile

– habiter dans une maison ou un appartement inadapté

  1. Mesurez que vous avez bien le temps nécessaire pour vous en occuper.. ?

Un chien a besoin de plusieurs heures d’activité par jour : balade, jeux, découvertes, interactions, … autant pour son bien être physiologique que cognitif !

  1. Assurez-vous d’avoir les moyens financiers de le faire … ?

Prévoyez un budget dédié prenant en compte l’ensemble de ses besoins : alimentation, vétérinaire, soins, transport et assurance

  1. Ayez conscience que vous vous engagez sur une longue durée.

La vie moyenne d’un chien est de 10 à 15 ans !

  1. Adoptez de préférence un chien en refuge ou en famille d’accueil à travers une association structurée et sérieuse.

Les personnes en charge du refuge ou la famille d’accueil seront normalement en mesure de vous renseigner sur le caractère du chien, son vécu, ses besoins, et ses conditions idéales d’adoption. Ces animaux sont généralement suivis au niveau santé; ils sont vaccinés, vermifugés, le plus souvent stérilisés ou castrés. Vous pouvez y trouver quasiment n’importe quelle race mais vous trouverez aussi bien entendu une multitude de « bourbons royaux » qui sont à mes yeux uniques et très beaux !

Vous gagnerez également sur le plan financier car le prix de l’adoption est toujours plus intéressant qu’un achat en animalerie. De plus, il peut s’agir d’un don déduit de vos impôts : vous n’achetez pas un bien, vous donnez à une association !

Vous sauvez également une vie: adopter un chien laissera la place à un autre qui pourra provenir d’une fourrière, ou même d’un foyer qui aurait pu envisager l’euthanasie plutôt que d’attendre qu’une place se libère.

  1. Demandez-vous au préalable quel chien vous convient le mieux: son âge, mâle ou femelle, sa taille, son pelage, son caractère, etc…

La plupart des chiens disponibles à l’adoption sont des chiens adultes. Ils sont souvent plus faciles à adopter qu’un chiot et nécessite moins de temps pour leur éducation.

En ce qui concerne leur intelligence, leur aptitude à l’écoute et leur convivialité, mâles et femelles sont pratiquement identiques. La seule différence tient à ce que les mâles ont tendance à être plus territoriaux. Ils marquent et défendent leur territoire, sauf s’ils ont été stérilisés.

Les chiens de moyenne et grande taille ne manquent pas dans les refuges. En ce qui concerne le pelage, sachez que les races de chiens à poils longs perdent non seulement considérablement de poils mais qu’ils ont également très chaud l’été.

Aussi il me paraît important de choisir son chien en fonction de ses traits de caractère plus qu’une appartenance à une race ou pas. Je vous suggère de choisir un chien qui correspond à votre style de vie. Si vous êtes très actifs, choisissez un chien sportif. Si vous préférez un chien de compagnie qui aime être tranquille à la maison, choisissez en un qui aimera cela.

Evidemment chaque race possède ses traits de caractères mais n’oubliez pas que chaque chien est unique et a sa propre personnalité.

  1. Vérifiez les conditions médicales du chien que vous allez adopter afin de ne pas vous retrouver avec un chien nécessitant des soins trop importants
  • Le chien a-t-il été déparasité ?
  • Est-ce qu’il y a subi des analyses de sang pour déterminer s’il ne souffre pas de certaines maladies?
  • Est-ce que les oreilles et la peau ont été analysées pour déterminer la présence de parasites et d’acariens ?
  • Le chien est-il bien identifié et stérilisé…?
  • Si les parents sont connus, existe- t-il des pathologies génétiquement transmissibles…?
  1. Préparez-vous consciencieusement à son arrivée dans votre foyer

Ne procédez pas à une adoption avant ou pendant la période des fêtes ou des vacances. Ne procédez pas à une adoption en début d’année scolaire ou au cours d’une période stressante pour vous ou votre ménage, tel qu’un divorce.

Au moment de ramener votre nouveau chien chez vous, assurez-vous d’avoir à votre disposition : un panier, une laisse, un collier et/ou un harnais, une gamelle, de la nourriture adéquate, une brosse pour chien, un coussin ou un panier et des jouets.

Lorsque vous accueillez ce chien dans votre foyer, donnez-vous du temps pour apprendre à vous connaître. Votre nouveau compagnon doit s’habituer à sa nouvelle vie et a tout d’abord besoin de temps pour prendre confiance.

  1. Prenez en charge sérieusement son éducation… et faites vous accompagner par un professionnel.

Les préjugés concernant les chiens de refuges sont faux. Ils ne sont pas plus « à problèmes » que n’importe quel autre chien.

Le choix de l’éducateur ou du comportementaliste canin à qui vous confierez l’éducation et les problèmes de comportement de votre chien est primordial. Votre animal a des émotions, vous devez en tenir compte et les respecter. Les méthodes positives se distinguent des méthodes coercitives par leur respect des émotions du chien. On travaille avec sa coopération, on le motive, on rend le travail agréable, la contrainte est totalement prohibée.

L’éducation positive c’est : ne jamais lever la main sur un chien, ne jamais lui crier dessus et ne jamais le forcer à faire quoique ce soit, car il sait se faire respecter et obéir autrement.

L’expérience m’a montré que l’éducation en méthode positive était beaucoup plus efficace que l’éducation « classique » en coercitif, et que contrairement à la première, cette dernière pouvait s’avérer particulièrement dangereuse, aussi bien pour les humains (morsures) que pour le chien (euthanasie, abandon).

Si vous détecter chez votre animal :

  • de l’agressivité
  • un manque d’obéissance
  • de la malpropreté
  • des destructions
  • des aboiements intempestifs
  • des fugues
  • des comportements de crainte
  • des chevauchements
  • de l’anxiété répétitive
  • toutes formes de comportements inadaptés

ou si l’arrivée de ce chien coïncide avec l’arrivée d’un bébé, un déménagement, un changement important dans votre vie, n’hésitez pas à faire appel à moi.

Spécialiste de la relation homme animal, de part mes connaissances sur l’animal, en éthologie (science du comportement animal) et en psychologie, j’agis en véritable médiatrice entre vous et votre animal.

Face à certains problèmes rencontrés, je peux vous aider et vous conseiller pour améliorer la situation et atténuer voire faire disparaître les comportements indésirables de votre animal.

Lors d’un entretien, à votre écoute, je réalise une étude détaillée de la vie de votre animal. Son quotidien et son environnement sont pris en compte dans leur globalité de manière à comprendre l’origine et la cause du problème.

Je m’adapte à chaque cas. En effet, vous et votre animal êtes uniques tout comme votre quotidien, vos besoins et vos attentes. Il est essentiel d’en tenir compte.

Je vous aide à comprendre le comportement de votre animal et vous apprends à communiquer efficacement avec lui. Je me sers également pour cela de la communication animale ou intuitive.

Par le biais d’exercices pratiques correspondant à votre personnalité et celle de votre animal, je mets en place avec vous un programme thérapeutique adapté.

Ces thérapies comportementales s’opèrent en mode « coaching » car il est important que vous restiez motivé. Votre comportement ayant un effet « miroir » sur votre animal, l’accompagnement que je propose se fait autant pour vous que pour votre animal de compagnie.

De manière générale, je travaille donc à vous permettre de trouver ou de retrouver une relation harmonieuse avec votre animal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s